• Planorbe naine

On peut être à la fois très petit et très important. C'est le cas de la planorbe naine, plus connue localement (une fois n'est pas coutume !) sous son nom scientifique d'Anisus vorticulus, un escargot aquatique connu depuis les années 1970 dans plusieurs anciennes lônes du secteur Brégnier-Cordon - Les Avenières - Saint Benoît, qui semblent constituer le site le plus important pour cette espèce en France. Minuscule (6 mm de diamètre), il a tout de même pu être observé sur de nombreuses lônes ou mortes par les chercheurs genevois chargés du suivi scientifique des invertébrés.


Son habitat préférentiel semble être les anciennes lônes déconnectées du fleuve, peu profondes, peu modifiées par l’homme et abritant une végétation aquatique assez dense. Rarissime en Europe, ce mollusque est inscrit depuis mai 2004 sur la liste européenne des espèces dont l'habitat doit être protégé (annexe II de la Directive Habitats-Faune-Flore).


Sur la commune de Brangues, les travaux de curage de la lône de la Plaine, initialement prévus dans le cadre du Programme de Réhabilitation du Haut-Rhône, ont été annulés car incompatibles avec les exigences écologiques de l’espèce à cet endroit.


Le Plan d'Action en Faveur de la Biodiversité du Haut-Rhône s’est doté d’un suivi de l'évolution de la planorbe naine sur le territoire afin de mieux connaître la répartition de l’espèce, mettre en place des actions de sensibilisation et d’information auprès des propriétaires des sites l’abritant et ainsi garantir sa préservation.

 

Planorbe naine (Gilles Carron - Université de Genève)
Planorbe naine (Gilles Carron - Université de Genève)