La réserve naturelle du Haut-Rhône français s’allonge sur 25 kilomètres entre le barrage de Champagneux et l’aval du défilé naturel de Malarage. Elle constitue la plus grande réserve fluviale forestière de France.
En amont de Lyon, entre la pointe sud du Bugey et les collines du Dauphiné, le Rhône a comblé de ses alluvions un vaste lac né lors de la fonte des glaciers quaternaires. Le fleuve a divagué ensuite plusieurs siècles en créant d’innombrables bras « lônes », avant d’être canalisé par des digues et des cordons d’enrochements.

Le Rhône peu après le défilé de Malarage

La sauvegarde des écosystèmes originaux de forêts alluviales est devenue prioritaire car ils constituent des importants réservoirs de biodiversité.
L’ensemble représente une surface de 1707 ha. Son périmètre a été déterminé de façon à y inclure les éléments les plus remarquables et à ne rien oublier d’essentiel au regard des connaissances acquises tout en veillant à maintenir une continuité physique entre eux :


* L’ancien méandre du Saugey (communes de Brangues et de St Benoît),
* La forêt d’Evieu,
* Le domaine public fluvial (le fleuve Rhône) assure le lien, le fil conducteur de ces différents milieux. L’ensemble des lônes est également intégré à la réserve.
* L’ensemble des îles y compris celles qui n’étaient pas précédemment intégrées à la réserve naturelle régionale (à l’aval du pont d’Evieu et à l’amont du Pont de Cordon).
* Les confluences des rivières Guiers, Bièvre, Gland, Save et Huert de manière à relier la réserve à ces cours d’eau dont le rôle de corridors biologiques pour la faune terrestre et aquatique est essentiel.
* Le défilé de Malarage.

 

Barque à fond plat sur le Rhône à Brangues


Le site accueille une grande diversité de milieux : ripisylves, saulaies, roselieres, prairies inondables. Plus d’une dizaine de plantes remarquables ont été recensées, parmi lesquelles l’hottonie des marais, la renoncule grande douve, la petite naiade, la fritillaire pintade. L’avifaune du site compte l’aigrette garzette, le faucon hobereau, le héron pourpre, le martin-pecheur…

 

Castor d'Europe