Imprimer

Le SHR et ses communes adhérentes souhaitent développer et pérenniser la conscience du risque auprès des riverains en identifiant par la pose de repères de crue sur des sites publics fréquentés, les hauteurs d’eau atteintes lors des principales inondations connues sur le territoire.     

Après un travail d'inventaire en 2014, le SHR a fait intervenir un géomètre en 2016 pour relever les différents repères de crue existants sur le territoire et implanter de nouveaux repères dans des lieux de passage importants (sentiers au bord du Rhône) et des lieux publics (mairies, écoles etc..) pour les communes peu dotées en repères de crue mais pouvant subir des inondations importantes.

Ainsi, 64 hauteurs de crues ont fait l’objet d’un relevé (principalement les crues de 1990 et 1944 principalement) :

12 font l’objet d’une pose d’une plaque de repère de crue pour valoriser le repère existant comme par exemple à :

 

 

 

Yenne

(Ecole de Musique)

 

Brangues

(intersection de rue dans le village) 

Massignieu de Rives

(pile de pont et bâtiment)

  

Elles ont servi à reporter la hauteur d’eau pour implanter 18 plaques de repères de crues en des lieux plus visibles et sur des bâtiments publics comme par exemple à : 

 

 

 

 

Lavours 

(Village)

  

 

Le Bouchage

(Mairie/école et place du village)

 Vions

(four communal)

 

Elles vont servir à l’implantation de 10 totems d’informations pouvant indiquer plusieurs hauteurs de crues, qui seront posés au cours de l’année 2017.

Lorsque la hauteur d’eau reportée est trop approximative, il est prévu en complément :

- Une implantation de panneaux d’informations pour la mémoire du risque

- Une pose de plaques avec la date de la crue sans indication de hauteur d’eau

Vous pouvez retrouver les repères de crues inventoriés sur le Haut Rhône sur la plateforme nationale collaborative des sites et repères de crues :

www.reperesdecrues.developpement-durable.gouv.fr 

Cette action a été labellisée "Plan Rhône" et est subventionnée à hauteur de 80% par L'Union Européenne (Fonds FEDER) et l'Etat.